mercredi 22 juillet 2015

LA RENAISSANCE AFRICAINE : Refonder la puissance de Kemet

Il devient certain que plus rien ne sera comme avant, averti Mbog Bassong, dont les éditions ANYJART se font l'honneur de publier son dernier ouvrage : LA RENAISSANCE AFRICAINE : Refonder la puissance de Kemet. 

La Renaissance de Kemet, engagée depuis les travaux de Cheikh Anta Diop et de Théophile Obenga, laisse entrevoir le siècle des Lumières Africaines, probantes et réconfortantes.

Les vérités, naguère tues, sortent de la nasse installée par la pensée cartésienne. Du coup, les « mystères » de Kemet s’éclairent ; les initiés ouvrent les portes des confréries : ils y attendent les fils de Kemet à la recherche de la grande Source.

Le chantier de l’avenir est donc là, en nous, et devant nous. Nous commençons à peine à y entrevoir la lueur de l’espérance dans un océan de souffrances et de misères, mais transformées en richesses de « vies », d’amour et de beauté.

Nous ne verrons pas tous « la grande Cité des Dieux », le nouveau Thèbes. En revanche, nous avons pour mission de préparer un meilleur avenir pour nos enfants réaffirme Mbog Bassong, avec raison. Aussi devons-nous devenir des Sphinx, gardiens jaloux de nos traditions.



Cet opuscule propose, en quelques pages, un compte-rendu des débats scientifiques de notre temps. Il est question que nous en tirions toutes les conséquences pour nous-mêmes et pour l’idéal de refondation de la puissance de Kemet.

1 commentaire:

Evens Beaugoss a dit…

Comment fait on pour vous contacter?
Evensgsm@gmail.com